Immobilier de prestige ou d'exception ?

Vous êtes ici :
 » 
article
 » 
Immobilier de prestige ou d'exception ?

Immobilier de prestige ou d'exception ?

Le luxe est un concept qui ramène à la notion d’abondance ou de richesse. La plupart ne voient aucune variante dans ce mot, qui pourtant pourrait être relatif dans certains cas. Peut-on considérer comme luxueux un appartement d’un million d’euros ? A priori oui. Qu’en est-il alors d’un appartement de deux millions ? Trois millions ? À quel moment peut-on parler d'immobilier de prestige ou d'exception ?

LA NOTION DE LUXE DANS L'IMMOBILIER

La vérité est que dans l’immobilier la notion de luxe n’a pas une définition précise. Dans une gamme donnée, chaque professionnel semble définir des critères propres qui lui sont propres et qui lui permettent de déterminer si un bien peut être qualifié de luxueux ou non. Si oui, est-il un bien de prestige ou d’exception ?

A quel niveau se situe le luxe ?

Tout est question de là où l’on se situe. Les critères varient d’un pays à l’autre. Il sera donc difficile de  trouver une définition universelle. Toutefois, il faut retenir que les définitions varient en fonction de la situation géographique du bien immobilier, de la renommée ou de la notoriété de ce lieu, de sa situation économique, ou de sa proximité avec un autre lieu d’attrait comme une plage, une île, un quartier où habitent des stars par exemple. Dans certains cas, ils varient en fonction d’une particularité qui est censée donner au bien un caractère unique.

Des critères peuvent aider à définir

Par exemple sa forme, sa taille par rapport au contexte, la décoration, etc. Ainsi suivant ces critères, certains confondent les biens de prestige et ceux d’exception, les mettant tous dans la catégorie de bien de luxe, d’autres par contre parlent de notion de luxe et séparent ces deux concepts. Pour cela, ils définissent des plages de prix dans lesquelles un bien peut passer de prestigieux à exceptionnel. Il y a plusieurs exemples qui illustrent cet état de choses.

DES PROFESSIONNELS SE POSITIONNENT SUR LA QUESTION

Le luxe une question de charme

Pour le président de Sotheby’s International Realty, Alexander Kraft, en termes d’immobilier, le luxe est une question de charme. Il n’a rien avoir avec le prix, la taille de l’appartement ou de l’immeuble. On pourrait entrevoir dans cette manière de penser qu’un bien immobilier de taille modeste, mais charmant, agréable et bien situé peut bel et bien être considéré comme un bien de luxe et parfois même d’exception. De la même manière, un logement avec un prix exorbitant, mais situé dans une aire pas très cotée ne peut être reconnu comme étant luxueux.

Le prestige défini par le prix

Pour d’autres par contre le luxe fait référence à une question de gamme. Savills, un expert, affirme que le prix d’un immobilier prestigieux doit être compris entre 2 et 4 millions d’euros ou 12 000 euros et 20 000 euros le mètre carré. On en revient à la définition initiale du luxe. Cette gamme de bien se concentre le plus souvent dans les arrondissements les plus en vue dans les capitales du monde.  Mais ce n’est pas encore la limite du luxe, car un bien d’exception coûte bien au-delà de 4 millions d’euros ou de 20 000 euros le mètre carré.

L'exception qualifiée par la situation

D’après Savills, ce sont les biens qui caractérisent les quartiers chics, ceux-là qui bénéficient d’une vue imprenable, de grands espaces extérieurs tout droit sortis d’une peinture, ou qui sont dans des immeubles de très haut standing. Ce qui le fait bondir un appartement, une demeure dans le rang des biens d’exception serait si l'on en croit cet expert sa situation. Il y a fort à parier que les réponses sont multiples et qu'il y a autant de réponses qu'il y a de vendeurs ou d'acheteurs.

L'équipe D-Habitat
Crédit photo : PIXABAY